Conte pour enfants : LE PETIT OURS BORGNE

Publié le par Aelghir

Ceci est mon premier texte pour enfants, ce n'est pas un genre que j'ai l'habitude de côtoyer.

A ceux qui me liront, je n'en appelle pas à votre indulgence, (elle n'est pas constructive) mais plutôt à un avis impartial, afin d'améliorer ce qui doit l'être.
Ce conte sera plus tard illustré par mes soins.

Chaque partie correspond à une page et chaque page aura son illustration.

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

        Il était une fois, dans une contrée perdue, oubliée de tous, un ourson aux yeux en boutons de bottine.

        Depuis toujours, il vivait seul, si bien que personne ne savait qu’il existait.

        Lui-même était si peu conscient de sa propre existence qu'il croyait, parfois, être un personnage dans le rêve de quelqu'un d’autre.

        Sans but pour guider sa vie, il se disait, quelquefois, qu’un jour ou l'autre, le destin frapperait à sa porte.

        Mais ce n’était guère plus qu'une toute petite pensée. Tellement minuscule qu'il avait l'impression qu'elle avait été ressentie par quelqu'un d'autre ...

 

 

 

                                                         ***************************************************

 

 

 

 

        Personne n’était là pour lui.

        Personne pour lui donner un nom, ou pour recoudre son œil gauche qui pendait au bout d'un fil...

        Mais le pire était que lui n'était là pour personne.

        Personne à qui donner un nom, un nom qui exprimerait toutes les choses qui bourraient son cœur de chiffon, un nom qui ferait briller ses yeux, même celui qui pendait au bout de son fil.

 

 

 

                                                            **************************************************

 

 

 

 

        Un soir d'été, un parfum délicieux l’attira hors de sa tanière. Il fit quelques pas hésitants, grommela et leva son oeil unique vers le ciel...                                  

        Des étoiles scintillaient sur le velours sombre de la nuit. Il fut charmé par la constellation de la Petite Ourse et en tomba aussitôt amoureux !

        Allongé sur le dos dans l'herbe humide, il l’admira longtemps. Parfois, il lui semblait qu’elle lui adressait un clin d'œil.

        Durant des heures, il lui parla de sa vie solitaire... mais Petite Ourse ne répondait pas. Pourtant, il était persuadé qu'elle l'entendait ; du moins, il faisait tout pour s'en convaincre.

        Mais quand le jour arriva, Petite Ourse s'en fut...

 

 

                                                                ************************************************

 

 

        Chaque soir, le petit ours veillait à se tenir prêt, débarbouillé, peigné et parfumé au chèvrefeuille.

        Lorsque l’horizon se parait de teintes roses, orangées et mauves, il se rendait dans le grand pré, et là, regardant le ciel avec des yeux brillants, il attendait sa douce...

 

 

                                                                *************************************************

 

 

 

         Mais le jour vint où l’ourson se lassa qu'elle ne lui répondît point.

        Alors, il arracha l’œil qui pendillait au bout de sa ficelle et le lança de toutes ses forces, si haut, si loin, que l'on voit désormais, au cœur de la constellation de la Petite Ourse, clignoter une nouvelle étoile.

        Il fut émerveillé du résultat  et s’interrogea. S’il partait de chez lui et voyageait à travers le vaste monde,  verrait-il de la même manière sa belle étoilée ?

 

 

 

                                                                  *************************************************

 

 

 

 

        Il prépara ses affaires et s’éloigna, abandonnant sans regret sa triste tanière.

        Baluchon à l'épaule, en sifflotant, il marcha, marcha, marcha, toujours tête levée, le regard rivé sur la constellation.

        Enfin, un jour, il observa le paysage autour de lui, ne reconnut rien et constata :

        « Je suis arrivé au Bout de Monde, on dirait bien ».

 

 

 

                                                                 ***************************************************

 

 

 

 

        Ses yeux s'arrêtèrent sur Petite Ourse, enfin toute proche de lui...

        Il se mit à fredonner, pas très juste d'ailleurs, mais est-ce que cela a de l'importance ?

 

 

        « Petite Ourse, Petite Ourse

        C'est la fin de ma course

        Je demande ta main maintenant

        A la Grande Ourse, ta maman ! »

 

 

        Petite Ourse sourit, se tourna vers sa maman et lui demanda si Petit Ours, là-bas, tout en bas, pouvait devenir son mari.

 

 

 

 

                                                                     *************************************************

 

 

 

 

        La Grande Ourse sourit à son tour, tendit un bras d’étoiles et saisit délicatement l’ourson.

        Le voyage dura des années-lumière mais le fiancé de la Petit Ourse, les yeux fixés sur celle qu’il adorait, ne vit pas le temps passer.

 

        Maintenant, ils ont l’éternité pour vivre heureux, l’un pour l’autre, et pour tous ceux qui aiment contempler le ciel, par une tiède nuit d’été.

 

 

 

 

 

                                                                      *************************************************

 

 

 

 

 

        Si, loin du bruit et du désordre de la Terre, tu lèves les yeux, tout à côté de la Petite Ourse tu apercevras une nouvelle constellation.

        Les astronomes l’ont nommée le Petit Ours Borgne.

 

 

 

 

Publié dans Nouvelles et romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Altheia 25/12/2010 19:15


Bonsoir Aelghir

Quelle belle histoire !
Joyeux Noël.


Aelghir 27/12/2010 15:13



Merci


Cette histoire montre que les disgraciés ont droit au bonheur et qu'il ne faut pas renoncer à la chercher.



Sucramus 21/12/2010 18:57


Bonjour, Voilà qui est gratifiant de savoir que son blog est apprécié. Mais de ma visite ici , je pourrais tenir les mêmes propos.
Je reviendrai pour lire en profondeur, les textes et les images...Merci de ta visite.


Aelghir 22/12/2010 12:08



Merci... se rendre sur un blog de talent, c'est comme visiter un musée personnel. Toujours un bon moment.



EMERAUDE 20/12/2010 20:34


Bravo Aelghir. Je trouve cette histoire adorable. Elle montre bien que, comme petit ours, il faut persévérer dans la vie afin d'obtenir ce que l'on veut. Je demande à voir les illustrations. A
bientôt.


Aelghir 21/12/2010 10:12



Merci. Je l'ai fait lire à des enfants qui ont bien aimé aussi. Les illustrations, je commence à y travailler, j'ai déjà trouver mon petit ours borgne. Maintenant, je dois le mettre en situation,
une illustration pour chaque page.


A bientôt