L'Observatoire du Mont Aigoual au-dessus d'une mer de nuages

Publié le par Aelghir

petit ours 006

 

En ce moment, c'est plutôt sous la neige et le froid mais, peints l'été dernier, le ciel bleu et l'herbe verte nous rappellent que les saisons se succèdent  et qu'il suffit d'attendre le retour de la belle saison. Ceci dit, le Mont Aigoual en hiver offre un spectacle de première classe ! ah, la splendeur étonnante des tourbillons de vent figés dans la neige . Et les stalactites de glace croissant à l'horizontale le long des garde fou (les vents peuvent souffler à plus de 250 km, tout là haut !)

Publié dans Tableaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AL 18/10/2011 21:22


J'aime beaucoup, trés beau tableau.

AL


Aelghir 19/10/2011 09:45



Merci. Il s'agit d'un de mes lieux de prédilection. Un endroit plutôt unique



Lise 06/04/2011 03:33


Bonjour, C'est avec plaisir que je viens de parcourir votre blog où j'ai pu apprécier vos peintures exposées...N'hésitez pas à vous inscrire dans mon humble communauté "Les saisons de Mary" si vous
le souhaitez. Bien amicalement et au plaisir de vous lire. Lise


Aelghir 07/04/2011 23:08



Merci, c'est ce que je vais faire dès que j'ai un peu de temps


Ann



Binh An 24/02/2011 22:06


Magnifique tableau. En particulier, très belle lumière au deuxième plan.


Aelghir 24/02/2011 23:15



Merci.


La lumière est magique au sommet de l'Aigoual. La pureté d'un ciel du sud balayé par les vents (La Méditerranée est à moins de 100 km, aussi clair le jour que la nuit (Si près des myriades
d'étoiles qu'aucune pollution lumineuse ne cache à nos yeux éblouis) Un haut lieu de la nature en France, au coeur du Parc National des Cévennes



Patrick 15/02/2011 09:24


Bonjour Anne,
C'est avec beaucoup de plaisir que je viens de découvrir tes créations. Félicitations !!!
Patrick (ton ancien élève aux Près d'Arènes)


Aelghir 15/02/2011 13:59



Merci de la visite !


En ce moment, c'est un peu mort parce que j'ai chopé la grippe et ça fatigue pas mal et puis l'acte créatif n'obéit pas au doigt et à l'oeil.