Délire fromager

Publié le par Aelghir

Le médecin jure par ses deux saints et par les deux seins de l'assassin qu'il est responsable mais pas coupable.
  « Pas coupable, pas coupable ! ulule le Uhlan ulcéré, c'est ce que nous allons voir ! »
Il fait venir Illico et Presto, employés de bourreau, et leur ordonne en leur donnant de l'or de vérifier la fiabilité du médecin zinzin.
 « Aussitôt dit, aussitôt fait » dit la fée.
Le Uhlan contemple plaisamment la tête roulée à terre du thérapeute et conclut en allemand et en haletant :
 « La justice a tranché, tu étais tout à fait coupable ! »

Ensuite il sévit en servant en civet son serial serviteur. Finalement, il se frappe le front, fâché par ces affronts.
  « A Gangmohanq, capitale de la dynastie Spoumanté, dont je suis, donc je pense, l’ultime et non moins notoire rejeton de mon tonton, la fête des Braves se déroulera comme prévue malgré les bitures, bavures et autres bévues revendiqués par ...
A l'instant même, lui coupant la parole et l'herbe sous le pied, retentit un énorme silence. Pénétré de son importance, le mage Esté pénètre dans la salle du prône. Ce grand sage ( quasiment deux mètres) débuta comme page sans tapage après un stage de marque-page. Le haut mage ne fait ni son âge ni son ménage, car, dit-il :« Il faut que je me ménage car certains disent que je déménage ! A mon âge ! »

Et le sage gerbant toutes les larmes de son corps, car il joue galamment du cor, au passage dépose une gerbe près du gibet où gît le guérisseur abrégé.
Il faut savoir que le Mage Esté a ordonné au mage Hic de ramener manu militari la Lamie sans lambiner. Et le Mage qui n’est pas un faux mage à pattes molles mais un vrai roc fort versé dans l'interprétation des tommes de Sa Voix, attend qu'il la lui apporte sur un plateau.

En espérant le mage Hic, sans doute retardé par sa tournée des troquets, Esté s’assied et se cure le Pié d'Angloys avec une Raclette. Une divine odeur de Crottins se répand.
  Enfin, Hic arrive, le teint Cendré, les yeux Caillés. Il semble qu'il Féta un peu trop sa promotion.

« Par Saint Agur et Saint Nectaire ! Quelle Epoisses, fulmine le chaud mage. Vous voilà enfin arrivé au Port ! Salut ! Il Brilla Savarin, lorsqu'il vous laissa entrer avec l’ami Molette. Vous avez couru tous deux après la Belle des Champs ! Espèces de Boursins ! Je savais bien que le vieux Chimay ! Vous me les brisez avec vos Caprices des dieux ! Un grand coup dans vos Boules des moines ! Qu’est-ce que vous allez encore me Comté ?
« Salut Mage ! Tout est au poêle ? Comme vous êtes Beau, Fort, vous avez tout en Abondance ! », s'empressa le gris mage, hoquetant.
— Qui m'amenez-vous là ? Vos Villageois ont un Salers, de vrais Trous du Cru ! Des Bleus ! Vous vous croyez sur le Pont, l'évèque ? Morbier ! Espèce d'aligot ! Toujours à courir après l’Edam ! Et puis, vous là-bas, CAMENBERT ! hurla le mage à la Lamie qui Faisselle qui ne comprend rien . « Regardez-moi cette Vache qui rit ! » hue le Uhlan dépassé par les événements.

 

 

(Il n'est pas le seul ! par Saint Paulin !)

 

 

Publié dans Nouvelles et romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colinne CAUDIE 21/03/2013 15:44

Responsable mais pas coupable ! C'est lamentable ! J'espère que tu vas bien. J'adresse mes amitiés à Jean-Paul et au Grand Didier (je l'ai toujours appelé comme ça) son épouse et le mignon petit
Gabin. Je n'ai pas trop compris pour Gabin. Parles-tu du Gabin de Didier ou as-tu toi aussi un Gabin ? je lui souhaite une rapide guérison. Voilà Anémone ! Je t'ai envoyé le livre ce matin. Peux-tu
me contacter sur mon site : http://colinne-caudie.publibook.com pour échanger nos n° de tél et notre e-mail ? Je t'embrasse. Pourras-tu, après lecture, écrire sur le livre d'or de mon site ce que
tu en as pensé ? (Même si c'est une critique négative). Bisou. (Colinne)

Aelghir 21/03/2013 16:21



BONJOUR !


je parlais du Gabin de Didier qui a été opéré parce qu'il ne prend pas assez de poids de façon normale, alors il est alimenté directement par l'estomac, le pauvre amour ! merci pour l'envoi,
j'attends avec impatience de le lire


Bisou



Nayla 05/02/2013 22:40

Ah Aelghir, ça me fait plaisir de retomber sur un de mes marques-pages et pouf pif paf, de te lire. Ce texte est génial!
Moi aussi, j'essaie sérieusement d'écrire des trucs pas sérieux. Pas toujours facile :(
Je repasserai de temps en temps par ici en tout cas !

Aelghir 17/03/2013 15:07



merci pour ta visite... en ce moment, je suis peu active sur le net ! mais un peu à retardement bonjour !!!